Last news

Creme anti rides egypt interdit

Regime gratuit nvidia nforce


Read more

Medicament pour perdre 10 kilos rapidement

Levure de biere cheveux avant apres accouchement gaine


Read more

La société d'arthrite du québec 511


Les femmes ayant un revenu inférieur étaient moins susceptibles de déclarer avoir un médecin régulier.Les sujets suivants sont abordés dans chaque section : les comportements influant sur la santé, la maladie et les problèmes de santé chroniques et la santé mentale.Les fourchettes d’âge peuvent varier légèrement selon la source de données.Des renseignements portant spécifiquement sur la santé des femmes appartenant à une minorité visible et des femmes autochtones sont présentés dans d’autres chapitres de .Les résultats étaient comparables en ce qui concerne la santé mentale (données non présentées).Les immigrantes de 25 ans ou plus étaient moins susceptibles d’autoévaluer leur santé globale comme étant très bonne ou excellente comparativement aux Canadiennes de naissance; toutefois, comme les Canadiennes de naissance, les immigrantes plus âgées évaluaient leur santé comme étant moins bonne (tableau 2).Les immigrantes étaient moins susceptibles de déclarer avoir une santé mentale très bonne ou excellente, mais ce résultat était attribuable aux immigrantes de 65 ans ou plus.Toutefois, en 2013-2014, les femmes plus âgées étaient plus susceptibles qu’il y a dix ans de se dire en très bonne ou en excellente santé, ce qui est aussi le cas chez les hommes (données non présentées). Le niveau de scolarité et le revenu jouent également un rôle important, puisque le niveau de scolarité est étroitement lié au statut socioéconomique et que plus on monte dans la hiérarchie des revenus, plus la santé s’améliore.Les immigrantes de 65 ans ou plus affichaient aussi une prévalence de diabète plus élevée que les Canadiennes de naissance (18 % contre 15 %), tandis que les immigrantes de 25 à 44 ans étaient moins susceptibles de déclarer avoir un médecin régulier (78 % contre 86 %). Par exemple, les femmes originaires d’Asie représentaient la plus grande proportion des immigrantes de 25 ans ou plus (environ 43 %) au Canada en 2013-2014, et elles étaient les moins susceptibles, tous âges confondus, de déclarer avoir une santé globale très bonne ou excellente (tableau 3).L’information présentée n’est pas exhaustive; elle vise plutôt à fournir une vue d’ensemble des divers aspects de la santé des femmes, fondée sur des données d’enquête et des données administratives récentes, ainsi qu’à présenter les conclusions de différents articles et rapports de recherche publiés.Le présent chapitre traite du parcours de vie des filles et des femmes du Canada sur le plan de la santé physique et mentale.Des études ont montré que les femmes vivant dans un quartier défavorisé sur le plan socioéconomique ont aussi des taux d’hospitalisation supérieurs L’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2013-2014 fournit des renseignements sur la santé d’environ 3,7 millions d’immigrantes (nées à l’extérieur du Canada et non citoyennes du Canada de naissance.

Le chapitre commence par un aperçu général de la santé des femmes au Canada, notamment l’autoévaluation de la santé globale, les déterminants sociaux de la santé et la santé des immigrantes.Les femmes ayant un niveau de scolarité et un revenu inférieurs étaient aussi moins susceptibles d’autoévaluer leur santé globale ou mentale comme étant très bonne ou excellente, ou d’avoir vu un médecin de famille ou un dentiste au cours des 12 mois précédents.L’âge influe de façon significative sur l’état de santé; à mesure qu’elles vieillissent, les femmes sont moins susceptibles d’attribuer une note aussi bonne à leur état de santé (graphique 1).Dans le cadre de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2013-2014, 59 % des femmes de 12 ans ou plus vivant dans un ménage ont autoévalué leur état de santé global comme étant très bon ou excellent.Début du texte Les facteurs qui influent sur la santé des femmes, ainsi que leur état de santé individuel, varient au cours de la vie.


Top news

Bike rides bay area..
Read more
© 2016