Last news

Ventouse minceur cdiscount soldes

Meilleur serum combleur de rides traduction


Read more

Repas d'été pour maigrir homme

Les 3 p pour maigrir 2014


Read more

Varicella dx code 43

Ne pas manger le soir resultat


Read more

Obésité et problème cardiaque


Les cytokines fournissent un bon exemple de processus moléculaires communs.Ils ont constaté que l’obésité accroissait de 27% le risque d’une augmentation de la masse musculaire du ventricule gauche du coeur, et de 12% le danger d’un épaississement du muscle cardiaque, qui sont des signes de maladie.Parmi ses résultats : L’excès de poids serait en cause pour 41% des cas de cancer de l’utérus et 10% ou plus des cancers de la vésicule biliaire, du rein, du foie et du côlon.Ces petites protéines liées à l’obésité qui peuvent entraîner l’inflammation sont impliquées à la fois dans le cancer et dans les maladies cardiovasculaires.«Nous espérons que ces anomalies que nous avons observées seront réversibles mais il est aussi possible qu’elles soient permanentes», a-t-elle dit.Utilisant une IRM (imagerie par résonance magnétique), ces chercheurs ont mesuré le muscle cardiaque de 20 enfants et adolescents avec un poids normal et 20 autres considérés comme obèses.Pourquoi ne pas partager les données d’études sur ces différentes pathologies ?Un enfant américain sur trois est en surpoids ou obèse Des 20 jeunes obèses dans l’étude, sept étaient adolescents, dont cinq avaient un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 35.

L’habitude est d’étudier ces maladies de manière spécifique, de partir de la maladie plutôt que du facteur de risque.» Nous avons tendance à nous spécialiser dans nos recherches et à travailler de notre côté, cependant il y a un certain nombre de facteurs de risque communs à ces 3 grandes maladies « , explique le Dr Tim Byers, directeur adjoint du Centre du cancer de l’université du Colorado.Au total, les auteurs de ces travaux ont estimé que 40% des enfants et adolescents obèses aux Etats-Unis pourraient courir un risque «élevé» de pathologie cardiaque en raison de l’épaississement du muscle du coeur, qui affecte sa capacité à pomper le sang.L’occasion de rappeler l’importance des facteurs de mode de vie mais aussi d’appeler les chercheurs de différentes spécialités à partager leurs données sur l’impact de ces facteurs de risque aux niveaux tissulaire, cellulaire et moléculaire pour mieux prévenir ces maladies.Il s’agit de regarder les processus à l’échelle » du système » global, expliquent les auteurs, et de regarder comment ces facteurs de risque travaillent au niveau moléculaire, cellulaire et tissulaire.


Top news

Hallux valgus prévention routière..
Read more
© 2016 factetan.ru - Obésité et problème cardiaque